Legend : exemple de combat

Par Guillaume Ponce (traduction) , publié le 2015-12-09 (sur le présent site)

Suit une traduction de l’exemple de combat issu des pages de l’extrait librement téléchargeable du système de jeu de rôle Legend publié par Mongoose Publishing sur la base de sa version des règles de RuneQuest.

Le but de cette mise en ligne est moins de mettre en avant ce système de jeu en particulier que de fournir un exemple pouvant servir de base ou de point de départ à une discussion sur les sytèmes de combat dans les jeux de rôle. Jusqu’où ils doivent aller pour essayer de rendre les combats plus intéressants que les éternels « à toi, à moi » qui déroulent trop souvent leur platitude jusqu’à épuisement du total de points de vie d’un des deux camps impliqués ? A partir de quand deviennent-ils trop sophistiqués et entravent-ils le déroulement global de la partie en la perdant dans des excès de complexité simulationniste ?

Cet exemple de système de combat a été sélectionné en sa qualité de système relativement sophistiqué, qui essaie manifestement de rendre la chose plus palpitante qu’un simple « à toi, à moi », sans toutefois tout à fait atteindre les sommets de complexité et de lourdeur de gestion d’un Rolemaster, d’un GURPS « enrichi » de son supplément Martial Arts ou encore d’un bon vieux D&D de la grande époque du THAC0, en mode « full options » avec règles optionnelles du « Combat & Tactics », attaques d’opportunité et règles de « grappling ».

L’exemple de Legend / RuneQuest peut donc, de ce point de vue, être envisagé comme une sorte de voie du milieu pouvant servir de base de discussion aussi bien à ceux qui en veulent plus qu’à ceux qui trouvent que c’est déjà bien trop.


Nos héros font face à trois gobelins en colère.

Alaric est armé d’une lance courte (1D8+1 points de dommages, Taille Moyenne, Allonge Longue, 4 PA et 5 PV) et un bouclier (1D4 points de dommages, Taille Grande). Son style de combat est Lance et Bouclier à 80%. Comme Alaric utilise un bouclier il obtient une AC supplémentaire [AC = Action de Combat], amenant sont total d’AC à 4.

Lilina est armée d’une épée longue (1D8 points de dommages, à une main, Taille Moyenne, Allonge Longue, 6 PA et 12 PV) et d’un bouclier (1D4 points de dommages, Taille Grande). Son style de combat est Epée et Bouclier à 64%. Comme elle utilise un bouclier, elle obtient une AC supplémentaire, portant son total à 3.

Thrace est armé d’une lance longue (1D10+1 points de dommages, Taille Grande, Allonge Très Longue, 4 PA et 10 PV). Son style de combat est Lance à 58%. Comme il utilise seulement une arme, il n’obtient aucune AC supplémentaire, donc son total d’AC reste à 2.

Les gobelins sont armés d’épées courtes (1D6 points de dommages, Taille Moyenne, Allonge Courte, 6 PA et 8 PV) et de boucliers (1D3 points de dommages, Taille Moyenne). Ils ont tous le même style de combat Epée et Bouclier à 50% et obtiennent une AC pour ce style, portant leur total d’AC à 3.

Après avoir déterminé l’ordre d’Initiative, par Rangs d’Attaque, et sachant de combien d’Actions de Combat chaque participant dispose, le premier tour de combat commence.

Le Meneur de Jeu demande à chaque aventurier, dans l’ordre des Rangs d’Attaque, ce qu’il a l’intention de faire dans ce premier tour de combat. Lilina indique qu’elle va attaquer le plus proche des trois gobelins avec son épée, se défendant avec son bouclier. Alaric indique qu’il va attaquer le plus gros des gobelins, attaquant avec sa lance et se défendant avec son bouclier. Le Meneur de Jeu établit que les trois gobelins sont préparés au combat et se rapprochent pour l’attaque. Deux gobelins ciblent Alaric, en tant que plus grand des humains par la taille et un avance en direction de Lilina. Thrace indique qu’il a l’intention d’essayer de faire le tour du groupe de gobelins et d’essayer de prendre par surprise le duo attaquant Alaric.

Premier tour de combat

Lilina agit la première au Rang d’Attaque 20 et jette les dés sous Epée et bouclier, obtenant 55, un coup réussi. Cela lui coûte une de ses 3 AC. Le gobelin tente une parade, obtenant 12 au dé, une parade réussie. Il n’y a pas de différence de niveaux de réussite, donc aucun des deux n’obtient de Manœuvre de Combat ; néanmoins, Lilina peut jeter des dés de dommages, obtenant 7 avec son 1D8 de dommages à l’épée longue. Son épée est de Taille Moyenne et le bouclier du gobelin de même : il contre tous les dommages de Lilina avec son bouclier et à dépensé une de ses AC pour le faire. C’est maintenant au tour d’Alaric d’agir au Rang d’Attaque 19.

Alaric fait face à deux des gobelins et sélectionne celui qui à l’air le plus vicieux des deux pour une fente avec sa lance, obtenant 94 au dé, un échec. Cela lui coûte une AC. Le gobelin essayait de parer avec son bouclier et obtient 19, une parade réussie. Le gobelin a un niveau de réussite de mieux qu’Alaric (une défense réussie contre une attaque échouée) et donc il obtient une Manœuvre de Combat choisie dans les options Défensives. Le gobelin choisit « Repousser l’adversaire ». Alaric est pris par surprise par le pas de côté soudain du gobelin et doit jeter le dé sous sa compétence Esquive contre la parade original à 19 du gobelin pour éviter de perdre l’équilibre. Avec 46, Alaric réussit et emporte facilement le Test Opposé, restant heureusement debout. C’est maintenant aux trois gobelins d’agir au Rang d’Attaque 14.

Le gobelin faisant face à Lilina a deux AC restantes à utiliser ce tour et effectue une attaque avec son épée courte, obtenant 39 au dé, une réussite. Lilina a déjà annoncé qu’elle parait et utilise une AC pour le faire, obtenant 69 au dé, un échec. Le gobelin a donc obtenu un niveau de réussite de plus que Lilina et peut à la fois infliger des dommages et sélectionner une Manœuvre de Combat. La manœuvre doit être choisie avant de jeter les dommages et il opte pour « Empalement ». Cette manœuvre permet au gobelin de jeter les dommages deux fois et de conserver le meilleur résultat : il obtient 5 et 4, donc le gobelin conserve le premier jet. Il enfonce son épée dans le bras droit de Lilina (un jet de 13 sur 1D20). L’armure de Lilina pour cette localisation est en cuir, n’offrant que 1 PA de protection. Elle prend donc 4 points de dommages au bras droit et, comme elle n’a que 3 PV dans cette localisation, subit une Blessure Serieuse (les PV de son bras droit sont maintenant à -1) et ne peut pas attaquer lors des 1D3 prochaines Actions de Combat. Cependant, le résultat Empalement du gobelin lui permet de soit laisser son épée enfoncée dans son bras ou de la retirer, causant des dommages supplémentaires, si le gobelin réussit un jet de Force Musculaire. Cela lui coûte une autre AC, signifiant qu’il aura utilisé toutes ses trois AC pour ce tour mais le test de Force Musculaire est réussi. Le gobelin inflige 1D6 points supplémentaires de dommages, avec un résultat chanceux de 1, abaissant le bras de Lilina à -2 PV. Son niveau de blessure reste à Serieux pour cette localisation et elle doit effectuer ur test Opposé avec sa Résistance contre le jet d’attaque réussit du gobelin. Sa Résistance est de 45% et elle obtient 53 au dé, échouant. Son bras est salement blessé et lâche son épée longue du fait de la douleur, son bras étant rendu inutilisable jusqu’à ce qu’il soit soigné.

C’est maintenant aux deux gobelins s’attaquant à Alaric d’agir. Le gobelin ayant l’air le plus vicieux a deux AC restantes, après avoir paré la fente à la lance d’Alaric et l’autre à trois AC. Alaric a trois AC restantes pour ce tour et va défendre contre chacun de ses deux adversaires.

Le gobelin à l’air vicieux sabre avec son épée courte obtenant 53 au dé, un échec. Alaric pare et doit donc quand même jeter le dé. Son jet indique 59, une réussite, et il obtient une manœuvre défensive. Il choisit Bloquer l’Arme, écrasant son bouclier sur la lame de l’épée du gobelin et la coinçant contre le sol. Le gobelin vicieux doit dépenser une AC pour libérer son arme mais doit attendre que son Rang d’Attaque revienne. Jusqu’à ce qu’elle soit libérée, le gobelin vicieux ne peut plus attaquer avec son épée bloquée.

Le second des deux adversaires d’Alaric se déchaîne également avec son épée courte. Alaric dépense sa troisième AC pour parer et échoue, mais heureusement le gobelin obtient 00, un échec critique ! Comme aucun des deux n’a réussit son jet, Alaric n’obtient pas de manœuvre défensive, mais comme le gobelin à échoué critiquement, il doit effectuer un jet sur la Table des Echecs Critiques au Combat Rapproché. Le résultat de son 1D20 est 4, l’épée du gobelin glisse de sa prise et atterit à un mètre de distance. Bien qu’il ne puisse plus attaquer avec l’épée tant qu’elle n’est pas récupérée, il peut toujours utiliser à la place son bouclier pour le frapper s’il le souhaite.

L’Initiative atteint maintenant le Rang d’Attaque 11 et Thrace, qui n’a pas encore agit. Thrace demande au Meneur de Jeu s’il a vu ce qui est arrivé à Lilina et peut y faire quelque chose. Le Meneur de Jeu estime que, comme Thrace n’a encore rien fait et parce que Lilina est assez proche, Thrace peut agir contre le gobelin qui l’a blessée. Il effectue donc une attaque contre lui.

Le gobelin a dépensé toutes ses AC pour ce tour et ne peut donc pas parer l’attaque de Thrace. Le Meneur de Jeu estime également que Thrace s’approche du gobelin par le côté et accorde à Thrace un bonus de +20% pour la prise de flanc. Thrace jette désormais sous une compétence ajustée de 78% et obtient 06, une réussite critique ! Avec l’échec automatique du gobelin en défense, Thrace obtient deux niveaux de réussite, procurant deux Manœuvres de Combat. Et, avec ce jet critique, Thrace peut choisir parmi les manœuvres qui ne peuvent être effectuées qu’en cas de réussite critique. Thrace choisit Passer l’Armure et Maximiser les Dommages. La première manœuvre implique que les bouts d’armures du gobelin, où qu’ils soient, ne le protègeront pas. Maximiser les Dommages assure que la lance longue de Thrace infligera la totalité de ses 11 points de dommages, ce à quoi Thrace ajoute également son Modificateur de Dommages de +1D2, qu’il doit jeter, pour un total de 13 points de dommages. La Localisation de Dommages qu’il obtient est 11, le Torse. Thrace conduit sa lance pile entre les côtes du gobelin : la quantité de dommages produit une Blessure Majeure qui, pour le torse, signifie que le gobelin doit opposer sa Résistance de 38% contre le score d’attaque de Thrace de 06. Pour survivre, le gobelin doit obtenir une réussite critique sur sa Résistance tout en obtenant un score supérieur à 06. Cela est complètement impossible avec une Résistance de 38%, le gobelin hurle comme Thrace plonge la lance dans son cœur et meurt instantannément.

L’action a maintenant effectué un cycle complet de chacun des participants par ordre de Rang d’Attaque. Le Meneur de Jeu relève rapidement les AC restantes pour chaque combattant :

Lilina – 3 AC mais en a dépensé deux et ne peut attaquer lors de son prochain Rang d’Attaque du fait de son bras blessé. Elle a une AC restante dans ce tour de combat.

Alaric – 4 AC et en a utilisé trois : une attaque et deux parades.

Les gobelins — celui qui a attaqué Lilina est mort. Celui à l’air vicieux a son épée bloquée au sol par le bouclier d’Alaric mais a une AC restante. L’autre gobelin qui a lâché son épée a deux AC restantes.

Thrace – a une AC restante et a sauvé Lilina de façon spectaculaire.

Alaric peut maintenant agir avec sa quatrième AC. Avec un gobelin bloqué et le second désarmé, Alaric pointe sa lance dans le gobelin vicieux. Le gobelin peut seulement parer avec son bouclier et utilise sa dernière AC pour se défendre. Alaric obtient 24 au dé, une réussite, et le gobelin échoue à parer. Alaric reçoit une Manœuvre de Combat et choisit Empalement. Il plante sa lance da l’abdomen du gobelin (9 sur 1D20). Parmi les deux jets de dommages, 3 sur le premier et 8 sur le second, il choisit naturellement le résultat de 8. Son Modificateur de Dommages de +1D2 élève les dommages totaux à 10 points. Avec seulement 2 PA protégeant son estomac et 5 PV dans cette localisation, le gobelin est réduit à -3 PV : une Blessure Sérieuse. Cela force le gobelin à immédiatement effectuer un Test Opposé de sa Résistance contre le jet d’attaque réussit d’Alaric de 24. La Résistance de gobelin est de 38% mais il échoue à 69, tombant inconscient à cause du choc et de la douleur. Le gobelin vicieux est hors de combat.

Cependant, le gobelin qui a perdu son épée se retourne contre Alaric et se prepare à effectuer une Attaque Sans Arme. La lance d’Alaric est toujours enfoncée dans le torse du gobelin vicieux jusqu’à sa barre transversale mais comme il n’a plus d’AC restante, il ne peut de toutes façons pas parer. La Bagarre du gobelin est de 30% et il obtient 09, une réussite. Alaric est considéré comme échouant automatiquement. Le gobelin sélectionne la manœuvre offensive Désarmer Adversaire et Alaric effectue un Test Opposé de sa compétence d’arme contre l’attaque originale de 09 du gobelin. Il obtient 98% et est stupéfait quand son bouclier est arraché de sa poigne, encaissant incidemment 2 PV des griffes du gobelin dans son bras de bouclier !

L’action parvient à nouveau à Thrace et son AC finale pour le tour. Il voit qu’Alaric a sa lance coincée dans un gobelin possiblement mort tandis qu’il est violenté par un autre. Il a également assez de place pour Charger, mais ne peut charger ce tour, car Charge est une Manœuvre prenant un tour complet et qui voit être déclarée au début du tour. Il pourrait simplement bouger et attaquer, mais Thrace veut le bonus de dommages de la charge. A la place, il lance un sort rapide d’Aiguisement de Lame de Magnitude 2 sur sa lance. Comme le temps de lancement du sort équivaut à la moitié de sa Magnitude, cela lui prend seulement une Action de Combat et octroie un bonus de +10% pour toucher et un bonus de +2 aux dommages.

Second tour de combat

Habituellement, l’Initiative est conservée pour un nouveau tour, mais étant donné que deux gobelins sont au tapis et que Lilina est blessée, le Meneur de Jeu demande un nouveau jet d’Initiative. Le résultat est :

Alaric 20

Gobelin 18

Thrace 17

Lilina 16

Donc, Alaric agit le premier.

Avec un gobelin l’attaquant et sa lance toujours bloquée, Alaric décide de lancer un sort de Souffle du Dragon qu’il a récemment appris au lieu d’attaquer avec son arme. Ce sort de Magie Commune prend seulement 1 AC pour être lancé et prend donc effet, en cas de réussite, lors de cette AC. Alaric jette sous sa Magie Commune de 64% et obtient 28, une réussite. Le torse d’Alaric se gonfle et il expire une rafale de flammes sur le gobelin l’attaquant. Le gobelin essaie involontairement de parer ce feu magique avec son bouclier, échouant immédiatement et donc accordant à Alaric une manœuvre de combat : il choisit Choisir la Localisation et dirige la rafale de feu directement dans le visage du gobelin. Souffle du Dragon inflige 1D10 points de dommages et le résultat est 3. Le gobelin porte un heaume de cuir qui le protège de 1 PA, donc il ne subit que 2 points de dommages. Il a 4 PV dans la tête et est donc réduit à 2 ; on sent la puanteur de la peau brûlée mais les dommages ne sont pas suffisants pour mettre le gobelin au tapis. Alaric a également utilisé deux Points de Magie pour le sort.

Maintenant le gobelin peut agir. Irrité par la rafale de feu, il envoie un coup de bouclier et inflige à Alaric un coup critique sur un jet de 02. Faute de disposer d’un bouclier, Alaric tente de parer avec sa compétence de Combat Sans Arme mais obtient 85 au dé, un échec. Le gobelin a maintenant deux niveaux de réussite et choisit Maximiser les Dommages et Repousser l’Adversaire. Il inflige 3 points de dommages et atteint Alaric dans l’abdomen ; la force du coup, avec Repousser l’Adversaire, implique qu’Alaric est repoussé d’un mètre vers l’arrière ; Alaric chancèle vers l’arrière et a sa lance toujours logée dans le gobelin vicieux, le Meneur de Jeu estime qu’il a été forcé à lâcher sa prise, à moins qu’il ne veuille dépenser une AC maintenant pour effectuer un test d’Athlétisme pour la conserver. Alaric décide de subir les conséquence et est envoyé valdinguer sous la force du coup. Les dommages ne sont pas suffisants pour le blesser sérieusement car il a 6 PV dans l’abdomen ; mais il aura un sale hématome.

C’est maintenant au tour de Thrace et il charge. Dans un hurlement à glacer le sang, Thrace coure sur le gobelin, lance pointée. Le gobelin sachant que son bouclier ne peut arrêter la totalité des dommages d’une lance longue, il utilise sa dernière AC dans une tentative de plonger de côté en utilisant son Esquive de 35%. Thrace obtient un 13, un test réussit de Lance Longue et le gobelin obtient 49, échouant à éviter l’attaque. Thrace percute le gobelin et obtient également une Manœuvre de Combat. Il choisit Choisir la Localisation, optant pour la tête. Parce qu’il charge, le Modificateur de Dommages de Thrace est augmenté d’un cran de +1D2 à +1D4 : son total de dommages de 6 points pour la lance, 3 points pour le Modificateur de Dommages et 2 points pour son sort d’Aiguisement de Lame. Le gobelin prend 11 points de dommages totaux dans la tête, son casque à 1 PA les réduisant à 10. Etant déjà blessé à la tête par le sort d’Alaric, c’est une Blessure Majeure pour le gobelin et il doit effectuer un jet de Résistance, opposé au 13 d’attaque de Thrace, pour rester conscient : il obtient 55 et tombe avec la lance plantée dans un œil.

Les trois gobelins sont soit morts, soit hors de combat. Le bras de Lilina saigne sévèrement et Alaric se tient sans bouclier ni arme, endolori par le coup aux ventre mais la réactivité et la compétence de Thrace à la lance ont sauvé la situation. Thrace sourit en nettoyant la pointe de sa lance sur les haillons du gobelin et baptise sa lance « fléau des gobelins » ; le Meneur de Jeu apprécie la touche et octroie à Thrace un Point d’Héroisme pour ses actions. Alaric examine Lilina et se prépare à soigner son bras blessé …